Érudit

P

our beaucoup, vous êtes un puits de science, mais vous savez surtout que celle-ci n'est pas infuse. Vous avez passé tant d'heures à déchiffrer des manuscrits et des parchemins, à boire les paroles de vos maîtres et à scruter les mystères de l'esprit et les théories les plus complexes, que l'on pourrait vous penser inapte aux activités plus pragmatiques. Vous ne considérez toutefois pas les choses ainsi : plus vous en savez, mieux vous vous portez.

  • Maîtrises de compétence : 2 au choix entre Arcanes, Histoire, Nature, Religion
  • Langues : deux au choix
  • Equipement : vêtements ordinaires, plume d'écriture, encre, deux ouvrages de chevet, et une sacoche conte-nant 15 po.
Privilège : rat de bibliothèque

Vos connaissances sont vastes, mais vous ne savez bien entendu pas tout. Vous avez passé tant de temps dans les couloirs du savoir que ces labyrinthes n'ont pour vous plus de secrets. Lorsque vous cherchez une information livres que et que vous vous trouvez dans une ville ou communauté dotée d'une bibliothèque, d'une librairie ou d'un établissement universitaire, vous trouvez généralement votre bonheur en très peu de temps, à condition bien entendu que le renseignement ait une raison de s'y trouver. Si l'accès à ces sites n'est pas public, votre habitude de ces institutions peut vous aider à en ouvrir les portes.

Particularités suggérées

Certains savants sont imbus d'eux-mêmes, d'autres font au contraire preuve d'humilité et d'une indulgence toute pédagogique avec ceux qui en savent moins, à tel point qu'il est parfois difficile de les arrêter. Les érudits n'ont pas toujours les pieds sur terre et leurs compagnons de route le savent, mais ces derniers sont également bien conscients de la mine d'informations qu'ils représentent et des lacunes qu'ils viennent combler.

1d8 Trait de personnalité
1 Je vois des analogies partout : quoi qu'il advienne, une métaphore s'impose à mon esprit.
2 Je ne peux m'empêcher de corriger les erreurs linguistiques et sémantiques d'autrui.
3 J'aime partager mon savoir ; bizarrement, cela agace parfois les gens.
4 Ma curiosité est insatiable : il faut que je sache tout, surtout quand le sujet m'est inconnu.
5 Je souffre mal celles et ceux qui se fient à leur « intuition » ; je ne connais que la raison.
6 Je suis d'une extrême patience avec les incultes et, malgré cela, ils se vexent.
7 Je suis facilement distrait quand on aborde des questions d'ordre pratique.
8 Je suis toujours étonné quand les gens ne maîtrisent pas les notions les plus élémentaires et je leur fais savoir.
1d6 Idéal
1 Équilibre. Le meilleur moyen d'éviter qu'un camp ne domine tous les autres consiste à connaître tous leurs secrets. (neutre)
2 Raison. Ne pas céder à la hargne ni à la pitié, toujours se fier à la logique. (loyal)
3 Influence. Le savoir est la clef du pouvoir. (mauvais)
4 Infini. Je m'enivre dans le bouillonnement intarissable des flots de la connaissance. (chaotique)
5 Transmission. Quand mon prochain en saura autant que moi, le monde se portera mieux. (bon)
6 Illumination. Un jour, le savoir accumulé sera tel que nous nous extrairons de notre condition. (tout alignement)
1d6 Obligation
1 J'appartiens à une faction secrète qui compte sur mes connaissances pour renseigner ses membres à travers le monde.
2 J'ai pu apprendre tout ce que je sais aujourd'hui grâce au soutien d'un individu ou d'un groupe qui m'inspire par ailleurs de l'admiration ou du dégoût.
3 Mon domaine d'expertise est encore considéré comme mineur : il ne doit pas le rester.
4 Une question m'obsède et je me mets dans les situations les plus délicates pour tenter d'y répondre.
5 Mon maître attend beaucoup de moi. Je ne supporterai pas de le décevoir.
6 Certaines vérités ne sont pas bonnes à dire, je dois m'assurer qu'elles restent tues.
1d6 Faille
1 Écouter des inepties sur un sujet que je maîtrise est au-dessus de mes forces.
2 On dit que je n'accepte pas d'avoir tort, mais on oublie surtout que j'ai toujours raison.
3 Je pardonne trop facilement à quiconque peut m'instruire.
4 Parfois, très rarement, je ne sais pas… alors, je mens.
5 Quand un consensus s'établit trop vite, il faut que mon esprit de contradiction s'exprime.
6 J'ai horriblement peur de la mort et je compte la retarder le plus longtemps possible… voire éternellement.