Étape 6 : Particularités

V

os particularités ont deux applications dans le jeu : donner de la couleur à l'histoire et impliquer votre personnage dans l'aventure. Ces petits détails qui vous rendent uniques peuvent transformer une simple mission en épopée picaresque ou tragique. Chacun des joueurs contribue au plaisir du groupe en créant des particularités savoureuses, inquiétantes, surprenantes ou admirables. Pensez aux sagas que vous appréciez : que seraient-elles sans la galerie de personnages hauts en couleur qui la compose ? Le choix de votre classe vous conférera des pouvoirs puissants qui vous aideront à forger un destin à votre mesure, mais les particularités sont le sel et les épices qui donnent une saveur à votre quête.

Chacune de vos particularités peut être décrite par une phrase commençant par « je », comme si le personnage se présentait et parlait de lui.

Traits

Choisissez deux caractéristiques saillantes avec lesquelles vous souhaitez typer le comportement de votre personnage. Il peut s'agir d'un tic verbal, d'une attitude typique, d'une manière de réagir à un problème ou d'une ligne de conduite. L'effet peut être humoristique, stylé, grandiose ou inquiétant.

Il est difficile de décider les traits d'un personnage avant de l'avoir joué pour la première fois : souvent c'est au cours de la partie que vous découvrez comment vous avez envie d'exprimer le comportement de votre personnage. Vous pouvez noter une ébauche correspondant à l'idée que vous vous faites pour l'instant de votre aventurier et vous l'ajusterez après sa première aventure.

Choisir des traits paradoxaux

Un paradoxe est une affirmation surprenante, qui prend le contrepied des certitudes logiques et de la vraisemblance. Souvent, vous rencontrerez des gens compliqués, dotés de traits de caractères apparemment contradictoires, pourtant réunis dans la même personnalité.

Créer un personnage sur un paradoxe incite à rechercher un concept poétique et métaphorique qui peut grandement contribuer à son pouvoir évocateur. Choisissez deux traits qui paraissent impossibles à faire coexister : le personnage navigue entre ces deux pôles qui le constituent, à la recherche d'un équilibre qu'il doit créer. La technique des traits paradoxaux permet plus facilement de poser les jalons de votre personnage avant de le jouer. Vous pouvez également déterminer d'abord un paradoxe, puis le transformer en traits une fois que vous aurez votre personnage bien en main. Voici quelques pistes :

  • Voix et silence. Vous aimez chanter et parler, mais vous gardez avec difficulté un lourd secret. En société, vous hésitez entre flot de paroles et silence.
  • Glace et feu. Vous avez une sensibilité imprévisible qui oscille entre passion ardente et retenue austère.
  • Honneur et liberté. Vous souhaitez agir rigoureusement selon les règles de l'honneur, mais celles de votre groupe social sont très contraignantes et vous étouffent.
  • Foyer et horizon. Vous aimez votre foyer natal, mais vous éprouvez le besoin d'aller au loin. Quand vous êtes chez vous, l'étranger vous manque et inversement.
  • Rire et sérieux. Vous plaisantez dans les circonstances graves, et prenez très au sérieux vos loisirs. Chez vous, le sérieux et le futile paraissent inversés.
  • Adulte et enfant. Vous avez des goûts de gosse alors que vous pensez tout faire pour passer pour un adulte. Pourtant, vous vous engagez souvent à veiller sur les faibles.
  • Âme et corps. Vous cherchez l'élévation spirituelle avec une grande sincérité, mais votre corps a des besoins sensuels qui prennent régulièrement le dessus ou que vous réprimez à grand-peine.
Idéal

L'idéal exprime ce en quoi vous croyez. Il résume ce qui vous anime, vos valeurs, ce qui vous tient le plus à coeur, ce qui donne du sens à votre existence et influe généralement sur votre alignement. Les événements qui menacent votre idéal, ou au contraire, vous permettent de mieux l'atteindre, sont typiquement des points d'ancrage dans une aventure.

Choisissez ce que vous voulez défendre ou atteindre :

  • Amour. Dans un monde violent et en proie au chaos, vous souhaitez que l'amour triomphe et que la fraternité entre les peuples et les espèces remplacent les guerres millénaires.
  • Connaissance. Vous défendez l'idée que le savoir doit être partagé avec le plus grand nombre, que la culture et les connaissances doivent bénéficier à tous. Pour cela, vous êtes prêt à parcourir le monde. Sur un autre versant, vous souhaitez amasser la plus grande quantité de connaissance sur un domaine donné pour en devenir l'expert ultime.
  • Justice. L'idéal de justice vous pousse à défendre l'équité et à lutter contre toutes les formes d'arbitraire et d'abus creusant les inégalités. Cet idéal peut faire de vous quelqu'un de bon et généreux ou bien de froid et rationnel si toutefois la seule application stricte de la loi vous intéresse.
  • Gloire. La vie est courte et votre existence doit laisser une trace dans la civilisation et être reconnue à sa juste valeur. Ce sont vos hauts faits qui vous mèneront à la gloire et vous feront connaître de tous. Vous pouvez également valoriser la gloire pour elle-même : devenir célèbre et être sous les feux des projecteurs vous obsède.
  • Liberté. Toute forme de censure, de carcan ou de déterminisme vous rebute. L'esclavage incarne l'un de vos pires cauchemars. Vous défendez la liberté et la capacité de chacun à exprimer son potentiel, quitte à renverser les codes et les lois qui asservissent les peuples.
  • Perfection. Vous visez la perfection, que ce soit dans votre art, dans votre métier ou dans une technique particulière.
  • Pouvoir. Vous valorisez ceux qui ont la capacité de changer le cours des choses et vous aspirez à devenir l'un d'eux. Pour cela, vous souhaitez gravir tous les échelons de la catégorie sociale à laquelle vous appartenez. Votre orgueil peut vous pousser à devenir un dieu. Sur un autre registre, vous respectez le pouvoir et défendez ceux qui en sont dépositaires.
  • Richesse. Que ce soit une richesse matérielle ou spirituelle, vous aspirez à l'abondance et à la splendeur en toute chose. Vous fuyez ou luttez contre l'indigence, la misère et la médiocrité.
  • Sainteté. Cet idéal vous pousse à vivre selon des principes stricts, au plus proche de ce qui est considéré comme saint par votre doctrine. Sur un autre registre, vous défendez avec ardeur ce qui est saint et sacré à vos yeux, généralement en lien avec vos croyances religieuses.

Votre meneur a besoin de connaître les idéaux des aventuriers pour proposer des accroches de scénarios qui vous donneront envie d'affronter les périls qu'il a concoctés. Discutez de votre idéal avec votre meneur, donnez-lui des exemples de situations qui pourraient donner envie d'agir à votre personnage.

Obligation

Votre obligation décrit un devoir que vous comptez accomplir coûte que coûte envers une personne, une communauté, une faction ou une religion. Voici un aperçu des principales formes d'obligations :

  • Ambition. Vous avez une ambition (atteindre un rang politique élevé, devenir le meilleur dans un domaine, accomplir une quête incroyable) et mettez tout en oeuvre pour l'atteindre.
  • Découverte. Vous voulez découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur un sujet.
  • Dette. Vous êtes contraint par un chantage ou par une dette morale à l'égard de quelqu'un qui fera appel à vous.
  • Filiation. Vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour aider, protéger ou défendre celui (ou celle ou ceux) qui vous tient à coeur (enfant, parent, fiancé, ami, famille, village, etc.).
  • Rédemption. Vous ferez tout pour corriger un mal qui a été commis, peut-être par vous-même ou un proche.
  • Secret. Vous détenez un secret (votre identité réelle, des crimes autrefois commis, l'emplacement d'un trésor ou d'un lieu sacré, etc.) que d'autres cherchent activement à dévoiler et que vous êtes obligé de défendre.
  • Vengeance. Vous avez juré la perte d'un ennemi puissant ou bien vous cherchez à retrouver un criminel.

Discutez avec votre meneur et choisissez votre obligation avec soin. Le meneur aura la charge de vous donner des occasions d'accomplir cette obligation durant ou à l'issue de la campagne. De votre côté, sitôt que votre obligation apparaît dans l'histoire, vous saurez que l'aventure vous attend !

Faille

Des héros avec des failles ont plus de relief que des êtres parfaits qui réussissent à coup sûr tout ce qu'ils entreprennent. Une faiblesse est un défaut de votre caractère qui vous mettra régulièrement en difficulté et provoquera des rebondissements. Il s'agit d'un travers que vous avez toutes les peines du monde à contenir. Vous ne pouvez vous empêcher d'agir de cette manière même si vous savez que cela vous crée souvent des problèmes.

À chaque fois que vous jouez votre faiblesse, vous risquez de causer des complications hautes en couleur à l'histoire. Votre meneur peut récompenser votre interprétation en vous donnant de l'inspiration. Voici quelques pistes :

  • Authentique. Vous êtes incapable de dissimuler vos émotions, et quand vous n'aimez pas quelqu'un, ça se voit immédiatement. Votre mépris est cinglant, et tant pis pour les conséquences.
  • Autoritaire. Vous ne supportez pas qu'on vous contredise et vous le faites savoir.
  • Avide. Vous n'en avez jamais suffisamment. S'il y a la moindre chance d'obtenir plus, vous la tentez. Cette avidité peut concerner de nombreux domaines : richesse matérielle, curiosité insatiable, gourmandise incontrôlable.
  • Bavard. Vous ne supportez pas le silence, vous adorez bavarder et avez du mal à garder des secrets.
  • Coeur tendre. Vous êtes incapable de résister à un sourire séduisant ou à un regard suppliant. Vous laissez fuir facilement les voleurs, vous renoncez à poser des questions embarrassantes et vous acceptez de rendre des services pénibles.
  • Dernier mot. Vous voulez avoir le dernier mot, peu importe les circonstances ou les rapports de force.
  • Désinvolte. Vous aimez flâner, vous vous occupez de ce qui vous plaît et vous avez tendance à oublier tout le reste, en particulier les contingences bassement matérielles.
  • Fêtard. Vous ne pouvez résister à l'appel de la fête, vous buvez, dansez, chantez et célébrez, à chaque fois comme si c'était votre dernier jour, peu importe les conséquences le lendemain.
  • Frimeur. Vous éprouvez un besoin irrésistible de montrer à tout le monde que vous êtes le meilleur.
  • Funambule. Vous avez une fascination pour l'abîme, pour les situations dans lesquelles vous êtes en danger de mort. Vous ne pouvez résister à l'occasion de vous rapprocher d'une situation périlleuse, la voir, la sentir, et parfois être consumé par elle.
  • Impulsif. Vous avez horreur de réfléchir longtemps, le premier plan sera le bon. S'il y en a plusieurs, la solution la plus directe aura votre préférence.
  • Lâche. Vous avez une peur morbide de mourir ou de souffrir. Le combat ne vous dérange pas, du moment que vous n'êtes pas sérieusement en danger, sinon, vous vous cachez ou fuyez.
  • Méfiant. Vous voyez des ennemis partout. Vous n'accordez pas votre confiance facilement, et ceux qui vous trahissent méritent la mort.
  • Naïf. Spontanément, vous croyez toujours que les gens sont sincères et vous leur donnez le bénéfice du doute. Vous ne soupçonnez un mensonge qu'avec des preuves accablantes.
  • Parieur. Vous êtes incapable de résister à la tentation d'un pari même – surtout – s'il est stupide.
  • Perfectionniste. Vous ne pouvez aller quelque part qu'en étant parfaitement prêt, des pieds à la tête, malheureusement vos vérifications méticuleuses sont longues.
  • Rigide. Vous ne revenez jamais sur ce que vous avez dit, même s'il s'avère que c'était une mauvaise décision ou que vous vous êtes engagé sans avoir suffisamment d'informations.
  • Surcompensation. Vous cherchez à cacher que vous avez peur, ou bien que vous êtes d'extraction modeste. Pour ce faire, vous surcompensez, en refusant de montrer la moindre faiblesse, en n'avouant jamais que vous avez mal, en ne demandant aucune aide.
  • Téméraire. Vous êtes convaincu que vous pouvez y arriver, que c'est possible de l'emporter, peu importe le danger et le nombre d'ennemis.
  • Timide. Vous avez peur d'attirer l'attention et faites tout pour l'éviter, par exemple en donnant à quelqu'un d'autre le mérite de vos actions.