Un faire-part inattendu

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Elindine
Elindine
  • Description :
    Vous recevez un faire-part pour le mariage d'une amie que vous n'avez pas revu depuis longtemps. Une bonne nouvelle si ce n'était pour le bref message manuscrit qu'il contient et qui vous enjoint à vous rendre au lieu des célébrations, car votre amie a besoin de votre aide.

  • Pré-requis :
    Les personnages doivent être d'un alignement bon ou neutre et pouvoir se rendre à un mariage de la haute-bourgeoise/noblesse sans y faire trop tâche
    Il est préférable que les joueurs apprécient les enquêtes et intrigues pour apprécier ce scénario qui repose assez peu sur une résolution musclée des conflits.
31/07/2022 15h02
Podness Ragnyss
Podness Ragnyss

Podness revenait de la grande bibliothèque du quartier Artifique avec son habituel brassée d'ouvrages et de parchemins. Pactol, son chien de selle apprivoisé lors de sa derniere aventure, appréciait qu'il marche à ses côtés à ce moment là plutôt que d'être sur son dos. Les sacoches de cuir crissaient à chaque enjambée du massif canidé, sous l'effet du poids des livres d'histoires locale ou des traités de magie.
Ils étaient parvenus devant la boutique de ses parents et les battements de queue de Pactol montraient sa joie d'être enfin arrivés à destination.

- Oui, mon tout beau. Tu vas avoir ton cadeau... chuchota le gnome magicien en passant le pas de la porte.

Aussitôt, la voix fluette de sa mère résonna entre les étagères surchargées du magasin familial.

- Pod ! Je t'ai dit cent fois de ne pas laisser entrer Pactol dans la boutique !

La gnomette les rejoignit en deux enjambées et foudroya le jeune homme du regard.
Pactol s'assit, menaçant de renverser les étagères lorsque les sacoches s'affalèrent sur les côtés, et gratifia la vendeuse d'un gémissement suppliant, ses yeux irrésistibles dirigés vers elle. Se gardant d'intervenir, Podness se pinça les lèvres, sûr de la suite...

- Mais oui mon petit ! Se calma la gnome en sortant un bout de viande séchée d'une poche.
" Tiens ! C'est ton maître qui fait n'importe quoi... toi tu n'y es pour rien.

Pod leva les yeux au ciel, se raclant discrètement la gorge.
Sentant qu'il ne devait pas rater l'occasion, il s'élança vers le fond du magasin, en direction de la porte qui le mènerait à la maison et à sa chambre. Le chien le suivit avec une adresse impressionnante pour un si gros modèle ! A peine eut-il fait quelques mètres qu'un ordre impérieux le stoppa net.

- Podness Ragnyss !

- Oui, maman... couina-t-il en se retournant lentement.

Les bras croisés, sa mère le fixait au dessus de ses lorgnons, ménageant son effet. Finalement, montrant le comptoir d'un signe de tête, elle mit fin au suspens.

- Tu as du courrier jeune homme !

Pod ne se fit pas prier. Il s'empara du tas de lettres et fila dans sa chambre à grande enjambées, soulagé.


Le petit magicien libéra Pactol de ses sacoches après avoir soigneusement rangé les livres sur un coin de son bureau. Sur les vingt ouvrages, moins de la moitié n'avait pas déjà été lus par l'insatiable lecteur. Il aimait connaître ses sujets sur le bout des doigts contrairement à son courrier qu'il n'avait pas vraiment hâte de lire.
Depuis qu'il était revenu de son voyage en Cyrillane, il envoyait des lettres pour proposer ses services à tous les employeurs potentiels de ses talents naissants. Combien en avait-il envoyé déjà ? Il ne comptait plus les refus !
Pourtant, quelque chose attira son regard sous la pile de lettres. L'une d'elle n'avait rien à voir avec les plis administratifs dont il avait l'habitude. Des dorures et enluminures décorait ce qui devait être... une invitation ? s'interrogea-t-il en la saisissant.

Ouvrant délicatement l'enveloppe avec la dague qui pendait à sa ceinture depuis le voyage au domaine des Oliviers, il lu à haute voix, prenant son chien comme témoin :

"Vous êtes par la présente cordialement invité au mariage entre Lÿsandrea Isillionthë et Maximillian d'Arlington.
Familles et amis, célébrons ensemble cette journée si spéciale, où nous échangerons nos vœux et recevrons la bénédiction de Coirë.
La cérémonie elfique prendra place au Pavillon d'Argent, à proximité des Chutes de Silventias, à la source du fleuve Vaquensirë, au 20ème jour de ce mois, durant l'équinoxe de printemps.
Les célébrations commenceront dans l'après-midi.
Le mariage comprend banquets et danses organisés par la famille du marié."


Dans la marge de la lettre a été rapidement gribouillé à l'encre rouge l'inscription elfique suivante :
"Je sais que nous ne nous sommes plus parlés depuis des années, mais je t'en supplie, viens à ce mariage. J'ai besoin de ton aide !
Lys"


- Par tous les dieux ! S'écria-il en découvrant la signature de cette invitation.

Lys était une ancienne amie au monastère Azur, là où il avait appris à maîtriser la magie, étudiant les arts mystiques pendant des années et expérimentant l'Eveil.
La jeune melessë avait toujours parlé de partir à l'aventure et de découvrir tout Eana... celle-là même se mariait donc ?!
Mais son message l'inquiétait plus que de raison. Cela ne lui ressemblait pas... Il devait aller l'aider ! Sans tarder.

Il ne pouvait pourtant pas y aller seul. Sa maigre expérience sur les routes lui avait apprit une chose importante : Des compagnons étaient indispensables pour mener de telles aventures !

- Lyvin ! S'écria de nouveau le magicien, provoquant l'aboiement de Pactol.
" Il doit être en ville... On doit absolument le trouver !

Edition 01/08/2022 20h43 par FroloX
01/08/2022 18h54
Podness Ragnyss
Podness Ragnyss

Cela faisait longtemps que Pod n'avait pas vu l'alchimiste. Membre de son ancien groupe d'aventuriers, Lyvin était un elenion discret mais aux compétences indispensables. La dernière fois qu'il l'avait vu, il était à la boutique d'apothicaire de son maître. L'échoppe était bien sûr située dans le quartier de l'étoile, donc juste à côté. Il n'en fallut pas plus pour que le petit magicien se décide à lui rendre visite.

Un rapide regard par la fenêtre fit hésiter Pod un instant. L'horizon commençait déjà à se tinter de pourpre et d'or, faisant miroiter les cristaux du quartier du même nom de reflets arc-en-ciel hypnotiques. La Cité-Franche était un lieu remarquable par bien des aspects. Bientôt, les lanternes à gaz du quartier éolien s'allumeraient, illuminant ses rues pavées. Il n'avait pas un instant à perdre.
Ajustant la selle de Pactol, il s'équipa rapidement et rejoignit la rue par la porte de derrière, où il put chevaucher son chien sans prendre le risque d'abimer le mobilier.

- En avant Pactol ! commanda-t-il en lui désignant la direction à suivre.

Depuis qu'il avait apprit à son chien à supporter la selle et son propre poids, Podness ne sortait plus sans lui. L'animal se déplaçait avec une souplesse et une rapidité que ses courtes jambes ne pourraient jamais espérer atteindre, même à l'aide de sa magie.
Il ne lui fallut que quelques minutes pour rejoindre l'échoppe, au détour d'un escalier. Derrière lui, la baie brillait de mille feux grâce au soleil couchant. D'ailleurs, l'habituelle cohue des barges et autres embarcations se frayant un chemin de quai en quai se calmait doucement.
Mettant pied à terre, il leva un doigt autoritaire.

- Assis Pactol ! Pas bouger ! Je reviens vite mon grand...

Gratifiant son chien d'une caresse, il rentra dans l'établissement avant que son propriétaire ne décide de le fermer.

- Bonsoir ! fit-il à la cantonade, cherchant le géant maigrelet aux cheveux blancs qu'il connaissait bien.
" Lyvin ! Où es-tu Veronis ?

Edition 02/08/2022 16h20 par FroloX
02/08/2022 16h18
Lyvin Veronis
Lyvin Veronis

A la vue des hautes murailles de la cité franche, Lyvin poussa un long soupir de soulagement. Il lui restait encore quelques lieux à parcourir avant de rejoindre les portes de la cité mais la route était bien moins mauvaise et dangereuse à partir de là, aussi prit-il la décision de descendre de sa monture et de finir à pied.
Flattant l'encolure de sa monture, il prit les rênes et se remit en route. Il était toujours quelque peu nerveux quand il s'agissait de monter à cheval, et même les Lons mois passés à chevaucher à travers le pays lors de sa précédente mission ne l'avait guère assuré en tant que cavalier.
En se remémorant ces événements, il eut un sourire amer. Il était parti pour un premier poste d'enseignant dans une grande maison et s'était retrouvé à jouer les limiers à travers le pays à la recherche d'un enfant qui n'avait en réalité jamais quitté la demeure de sa mère. Il avaient été manipulés à des fins politiques et personnelles sous le couvert d'une obscure malédiction.
Cette trahison lui laissait toujours un goût amer quand il y repensait.

Cependant tout n'était pas à jeter de cette aventure. Il avait rencontré des compagnons de voyage avec qui il s'était plus ou moins lié d'amitié et il avait mûrit en un certain sens, prenant conscience au fil des épreuves de ses faiblesses et des limites d'un grand savoir face à certains problèmes.
C'est ce qui l'avait convaincu de poursuivre l'entraînement initié avec Sallavin le chevalier afin d'être en mesure de se défendre notamment avec un bouclier. Pour cela il avait trouvé en rentrant chez lui un accord intéressant avec un maître d'armes. Il lui fournissait des onguents pour traiter les coups et les contusions, chose courante dans son école, en échange de leçons qui avaient portées leurs fruits même si sa carrure n'en révélait rien à son grand dam.
Il avait également profité des conseils et du savoir du gnome podness afin d'en apprendre plus sur la pratique de la magie; Il était d'ailleurs à présent capable de maîtriser quelques sortilèges de plus même si cela s'était révélé tout aussi compliqué que dans ses souvenirs d'enfance, mais la patience et la pédagogie de Podness lui avaient été bien utiles.

Se souvenant de Podness et Sallavin, il ne pût s'empêcher de penser bien malgré lui à Kayla.
Kayla ! La troublante, envoûtante et mystérieuse Kayla, qui avait été tout autant une boussole et une négociatrice qu'une source de problèmes, terminant aux portes de la folie à tel point qu'il avait fallu la ramener auprès des siens ligotée et bâillonnée autant pour sa sécurité que la leur et afin de contenir ses accès de colère et sa folie....
Le seul point positif à cela avait été l'opportunité de rencontrer la mère de la jeune femme ainsi que les prêtres de flore et de visiter son pays.
Il correspondait d'ailleurs toujours avec la mère de cette dernière. Son expérience et ses connaissances en herboristerie étant d'une grande aide pour lui, bien plus qu'il n'en aurait appris dans n'importe quel livre.
C'est d'ailleurs sur ses conseils qu'il s'était absenté quelques jours de la cité franche à la recherche de plantes plus ou moins particulières afin d'en tester les effets en potions ou onguents.

04/08/2022 18h16
Lyvin Veronis
Lyvin Veronis

Depuis son retour à la cité franche, Lyvin avait été bien occupé. Entre ses entraînements, ses études et l'aide qu'il fournissait à son maître à la boutique pour la préparation des commandes, leur livraisons, l'approvisionnement en matières premières et ingrédients et autres....
La seule chose qu'il détestait toujours était de devoir le remplacer à la boutique quand ce dernier devait s'absenter. Il avait en horreur d'avoir affaire directement aux clients....

Tout à ses pensées, il se retrouva sans même l'avoir remarqué aux portes de la Ville. Passant les gardes, il traversa les rues animées de la ville et les quartiers pleins de bruits de d'odeurs jusqu'à la boutique de son maître où ils vivaient tout deux.
Il contournant la boutique afin d'aller installer son cheval à l'arrière dans la petite remise aménagée en écurie de fortune.
Il se mit à l'aise, retirant son sac ainsi que les sacoches et la selle de son cheval avant de s'occuper à le panser et le brosser comme on le lui avait appris quand on le lui avait confié la première fois. Il lui apporta ensuite de quoi manger sans oublier les indispensables friandises ce qui lui aurait valu un coup de museau.

Laissant là l'animal, il rentra dans la boutique par la porte arrière.
Son maître finissait juste avec un client qu'il raccompagnait à la porte. Il salua ce dernier et son client d'un signe de tête, attendant près du comptoir qu'ils soient seuls.

- Alors tu est enfin rentré ? Ce petit voyage à été intéressant ?

Lyvin lui sourit, et pour seule réponse lui montra son sac plein de plantes. Son maître lui rendit son sourire avec un hochement de tête en signe d'approbation avant d'ouvrir de grands yeux de stupeur en voyant son jeune discipline s'affaler sur le confortable canapé destiné aux clients qui patientent.

-Veux tu bien te lever de là ! Tu viens de rentrer tout crotté et tu pue le canasson ! Fais moi le plaisir d'aller te laver et te changer avant de revenir me raconter.

Comme un gamin prit en faute, Lyvin se leva d'un bond, bredouillant des excuses tout en epoussetant rapidement de la main le fauteuil avant de se diriger vers sa chambre.

-Très bien, je me change et puis je préparerais du thé en revenant.

Gagnant sa chambre, il posa son sac sur son bureau et commençait tout juste à en vider le contenu quand il entendit une voix familière l'interpeller....

Le vieux gnome était occupé à passer un coup de chiffon sur son précieux fauteuil tout en grommelant dans sa barbe quand l'irruption soudaine de Podness le fit sursauter.
Il commençait à bien connaître le jeune homme pour l'avoir vu plusieurs fois en compagnie de Lyvin et l'appreciait vraiment, mais a ce moment là il ne pût s'empêcher de lui crier dessus.

- Podness ! Non mais ça va pas bien non ? On a pas idée de faire irruption en criant ainsi dans une boutique !

Toujours en fusillant du regard le jeune magicien, et s'assurant que son chien été bien resté à la porte il poursuivi sur le même ton.

- Et tu lui veut quoi à Lyvin ?

Edition 04/08/2022 18h57 par fenryll
04/08/2022 18h43
Podness Ragnyss
Podness Ragnyss

Pod rougit, son regard fuyant le courroux du vieux marchand en scrutant attentivement les motifs du tapis à ses pieds.
Bredouillant, il essaya de trouver ses mots.

- Je... Je... J'ai une affaire des plus urgentes qui requiert sa présence, voyez-vous ?

Réfléchissant à ce qui l'amenait ici, Pod ne put s'empêcher de se poser une question à voix haute.

- Je me demande quand part le prochain nefélytres pour Issure... ?

Du coin de l'oeil, le petit gnome vérifia que son chien restait sagement à l'extérieur. Ce n'était pas le moment s'énerver plus encore leur hôte.

06/08/2022 14h08
Lyvin Veronis
Lyvin Veronis

Bartok, les poings sur les hanches, fixait toujours le jeune magicien tentant de masquer le sourire que la situation lui faisait monter aux lèvres.

Depuis sa chambre, Lyvin était toujours occupé à sortir et trier le contenu de son sac quand il entendit des voix s'élever depuis la boutique.
Même s'il était incapable de savoir exactement ce dont il était question, il avait pu comprendre distinctement deux mot. Lyvin et Podness.
Délaissant ce qu'il faisait, il se hâta d'aller à la boutique, en ouvrant la porte, il découvrit son maître et Podness face à face, l'un visiblement gêné et l'autre faussement en colère d'un air qu'il connaissait bien depuis des années.

- Podness ! Qu'elle joie de vous voir, je pensais justement à vous il y a peu. Quel bon vent vous amène?

Il se dirigea vers le fauteuil de la boutique pour s'y assoir et inviter son ami à en faire de même quand il croisa le regard de bartock. Il compris instantanément en voyant qu'il ne s'était toujours pas changé qu'il risquait une nouvelle engueulade. Il s'arrêta net.

- Nous ferions mieux d'aller discuter dans ma chambre.

Avisant le fidèle compagnon du gnome dehors il se repris.

- Installez donc votre chien dans la remise à l'arrière d'abord et puis rejoignez moi, je vous attends.

Le vieux gnome acquiesça de la tête.

- Faites donc cela les jeunes, j'ai encore du travail qui m'attend moi.

06/08/2022 16h03
Podness Ragnyss
Podness Ragnyss

En voyant arriver l'elfe dans la boutique, le sourire revint à Podness. Il avait eut peur qu'il soit partit dans l'une de ses expéditions botaniques dont il avait le secret.
Apparemment, sa présence n'avait pas calmé le vieux gnome, aussi se garda-t-il de tout commentaire.

Finalement, il fut question de rejoindre la chambre de Lyvin et de permettre à Pactol de le suivre.
Le magicien ne se fit pas prier et se précipita vers l'extérieur en remerciant le propriétaire.

- Aller ! Vient Pactol ! Dit-il, prenant la direction indiquée par Lyvin.

Quelques minutes plus tard, les deux amis étaient installés dans la chambre.
Podness cherchait les meilleurs arguments pour convaincre Lyvin de le suivre, ne répondant pas immédiatement.

- J'ai reçu un courrier d'une vieille amie... commença-t-il en préambule.
" Elle organise son mariage pour l'équinoxe de printemps. Ce n'est pas très loin d'ici, aux Chutes de Silventias, à la source du fleuve Vaquensirë. C'est un endroit magnifique...

Pod croisa le regard de son ami, comprenant qu'il devrait en dire plus s'il voulait qu'il l'accompagne.

- Elle a besoin de mon aide... quelque chose cloche, j'en mettrais ma main à couper !

Cette fois, son regard se faisait suppliant.

- Veux-tu bien m'y accompagner ? S'il te plait ?

Edition 09/08/2022 12h43 par FroloX
09/08/2022 12h42
Lyvin Veronis
Lyvin Veronis

Laissant bartock et Podness, Lyvin regagna sa chambre, s'affairant à la remettre un peu en ordre et à débarrasser quelque peu son bureau avant que son ami ne le rejoigne.

Il termina juste quand Podness fit son entrée, il lui proposa un siège et attendit de savoir ce que le magicien avait à lui dire.
Il écouta, sans l'interrompre avec ce que ce dernier